L’architecte paysagiste algéro-allemand Kamel Louafi est nominé au sein de la compétition internationale Arab Architects Awards, dans la catégorie des espaces publics.

Du 25 au 27 octobre se tiendra à Beyrouth la première cérémonie des Arab Architects Awards, une compétition internationale mettant le projecteur sur les meilleurs projets conçus et réalisés par des architectes arabes autour du monde. Le projet de la place de l’Opéra de Hanovre de l’architecte paysagiste Kamel Louafi a été nominé dans la catégorie « espaces publics ».

Photo : Aedes Architecture Forum – Kamel Louafi

Originaire de Batna au nord-est de l’Algérie, Kamel Louafi a étudié la topographie en Algérie puis en France. Il travaille à partir de 1974 en Algérie au sein de la Direction générale des forêts du ministère de l’Agriculture et dirige le bureau d’établissement des cartes topographiques et de l’évaluation aérienne.

Il est ensuite dessinateur d’architecture dans l’atelier de son frère, puis étudie le paysagisme en Allemagne dès 1980 à l’Université technique de Berlin. Kamel Louafi prend part à plusieurs projets au Luxembourg et en Allemagne, dont la conception des jardins du Musée juif de Berlin – Daniel Libeskind, puis fonde en 1996 son bureau d’architecte paysagiste à Berlin : Kamel Louafi Landschaftsarchitekten. L’équipe inclut aujourd’hui des paysagistes, des architectes, des urbanistes ainsi que des sculpteurs et des designers.

Photo :  Bocage Park (Parc du bocage), Flughafen Bremen – Kamel Louafi Landschaftsarchitekten

Kamel Louafi et son bureau ont planifié et réalisé de nombreux projets en Europe, en Afrique du nord et au Moyen-Orient, dont notamment les jardins de l’Exposition universelle EXPO 2000 à Hanovre, le Jardin oriental au sein des Jardins du monde à Berlin, la place de l’Opéra de Hanovre, la Place de la résistance à Esch-sur-Alzette au Luxembourg, les jardins de la mosquée Cheikh Zayed Bin Sultan al Nahyan à Abu Dhabi et les Jardins du monde musulmans à la Mecque. Il a aussi conçu et réalisé le parc « Ziban Palmeraie » à Biskra, comprenant différents jardins du monde.

Photo : Place de la résistance, Esch-sur-Alzette, Luxembourg – Kamel Louafi Landschaftsarchitekten

L’architecture du paysagiste algéro-allemand présente la particularité d’agir comme passerelle entre les cultures. Ainsi, avec son projet Jardin oriental aux Jardins du monde à Berlin-Marzahn, Kamel Louafi a conçu et réalisé un jardin inspiré par l’art islamique, qui mobilise du bois de cèdre, des muqarnas, du zellige et de la calligraphie avec des poèmes sur les jardins et les fleures. Son travail lie aussi la question des espaces verts avec les thématiques de l’environnement urbain et de l’appropriation de l’espace public.

Photo : Orientalischer Garten (Parc oriental), Berlin – Grün Berlin Gruppe

Kamel Louafi est curateur depuis 2000 pour la galerie d’architecture AEDES de Berlin et est membre depuis 2017 du Centrum für Gartenkunst und Landschaftsarchitektur à Hanovre. Il a encadré les projets d’étudiants de nombreuses universités à Barcelone, à Batna, à Berlin, à Hanovre, à Lüneburg, à Oslo ou encore à Paris et publié divers ouvrages sur l’aménagement du paysage et l’art des jardins.

Photo : place de l’Opéra d’Hanovre, Kamel Louafi Landschaftsarchitekten

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire ici
Veuillez entrer votre nom ici