L’art aux couleurs pastel de Fella Tamzali Tahari met en scène l’humain dans des espaces intimes. Portrait d’une artiste aux oeuvres énigmatiques. 

Originaire d’Alger, la peintre Fella Tamzali Tahari a un parcours marqué par sa passion pour l’art. Diplômée de l’École d’architecture d’Alger en 1993, elle travaille en tant qu’architecte dans la capitale pendant plusieurs années. Elle rejoint ensuite l’École des beaux-arts d’Alger tout d’abord en tant qu’auditeur libre, puis intègre l’institution en 2008 où elle se spécialise en peinture et obtient un diplôme en 2013.

Les œuvres à l’esthétique éthérée et onirique de l’artiste mettent en avant l’humain et le corps dans le cadre intimiste du quotidien. Dans La ronde, une fresque réalisée en 2015 pour l’exposition « L’art en chantier » au sein des Ateliers sauvages, Fella Tamzali Tahari peint une scène où l’innocence de l’enfance rencontre la tragédie d’une tête de taureau coupée.

Oeuvre : La Ronde, technique mixte, 6mx3m. Réalisée pour l’expo “L’Art en Chantier” in Les Ateliers Sauvages” , Alger, 2015

Dans sa série Souk Ennsa (le Marché des femmes), exposée l’année suivante dans le cadre de Picturie générale III à Alger, elle explore l’univers féminin et les corps libérés :

Souk Ennsa, figures du paysage féminin, est une intrusion dans un univers où le regard de l’autre ne pèse pas sur les attitudes et la liberté du corps s’exprime dans sa vérité… leurs corps s’adonnant à une activité bruissante, ils prennent l’allure de créatures fabuleuses qui font vaciller le réel, et pourrait-il en être autrement, le corps qui véhicule toute une mémoire et qui s’exprime dans une langue muette n’est-il pas, à l’image du mythe,« le plus archaïque des langages ».

L’art de Fella Tamzali Tahari mobilise la figure d’archétypes mis en opposition dans un espace domestique. De cette tension se dégagent une atmosphère troublante et des récits émotionnels aux interprétations multiples.

Oeuvre : Acrylique sur toile / 42 x 92 cm / 2015

Fella Tamzali Tahari a pris part à de nombreuses expositions, notamment au sein de la Galerie Gaïa à Alger, à la 11èmeBiennale de l’art africain contemporain de Dakar et à la Galerie Mekic à Montréal.

Oeuvre : RTILA2/ Acrylique sur toile/94x107cm/2015-2016

A PROPOS

The Casbah Post est un projet bénévole et indépendant mettant en avant la culture algérienne contemporaine. Avec un intérêt pour les talents et les initiatives locales, ce webzine a pour objectif de promouvoir le patrimoine et de valoriser la diversité culturelle du pays.

Newsletter

Inscrivez-vous à notre Newsletter pour ne manquer aucune actualité !

Tous droits réservés © The Casbah Post – 2016