Il y a des œuvres artistiques qui, plus qu’une expérience esthétique, offrent une porte d’entrée vers un univers spirituel. C’est le cas de « Dhikr » (« Évocation collective » en arabe), le fruit d’un travail s’étendant sur plus de vingt ans de l’artiste algérienne Anissa Berkane.

Oeuvre : Anissa Berkane – Arcanes (oeuvre sur les cinq piliers de l’Islam), 200 x 34, technique mixte sur toile

Diplômée de l’École supérieure des beaux-arts d’Alger, l’artiste puise dans le patrimoine sacré, la science et les traditions amazighes, pour présenter dix-neuf (un chiffre symbolique en Islam) œuvres interprétant visuellement les textes du Coran.

L’exploration artistique et intellectuelle d’Anissa Berkane a pour objectif de susciter des questionnements quant à la religion musulmane et sa perception. Elle offre alors une vision dynamique et positive de celle-ci, où la spiritualité se mêle harmonieusement à l’art et à la science dans un mélange de couleurs vives.

Oeuvre : Anissa Berkane – Dix-neuf, 110 x 100, technique mixte sur toile

Avec « Dhikr », l’artiste utilise des techniques mixtes avec des feuilles d’or rappelant l’art de l’enluminure. Le registre du divin est sublimé par une ode à la vie.

C’est une invitation ouverte à tous, peu importe leurs croyances.

Anissa Berkane a exposé ses œuvres dans de nombreuses villes dont Paris, Téhéran, Berlin et Londres.

Oeuvre : Anissa Berkane – Kaaba, 194 x 130, technique mixte sur toile