Le musée national du Bardo bâti à la fin du XVIIIe siècle abrite des collections ethnographiques et préhistoriques uniques dont une sépulture attribuée à Tin Hinan.

Le musée public national du Bardo bâti à la fin du XVIIIe siècle est situé au coeur du centre-ville d’Alger. L’édifice classé monument historique à partir de 1985 sert tout d’abord de résidence d’été pour notables dont un prince hafside en exil, et abrite à partir de 1930 un musée de préhistoire et d’ethnographie.

La collection du musée comprend des artefacts paléolithiques ainsi que néolithiques, dont des figurations, des objets de chasse et des oeufs d’autruches transformées en bouteilles. La pièce maitresse demeure cependant la sépulture datant du IVe siècle ainsi que le squelette attribués à Tin Hinan, reine légendaire des Touaregs du Hoggar. Ils ont été découvert à Abalessa dans le Hoggar au coeur d’un tombeau avec des pièces de monnaie à l’effigie de l’empereur Constantin, des bijoux notamment en or et en argent et un mobilier funéraire.

Le musée abrite également une collection d’ethnographie comprenant des instruments, des armes, des costumes aux riches étoffes, des bijoux et du mobilier traditionnel.

bardo-ethnographie

Photo: Musée public national du Bardo – Collection d’Ethnographie

Outre les expositions permanentes ethnographiques et préhistoriques, le musée national du Bardo organise des expositions temporaires ainsi que des activités pédagogiques visant à sensibiliser le public à l’histoire et au patrimoine.

A PROPOS

The Casbah Post est un projet bénévole et indépendant mettant en avant la culture algérienne contemporaine. Avec un intérêt pour les talents et les initiatives locales, ce webzine a pour objectif de promouvoir le patrimoine et de valoriser la diversité culturelle du pays.

Newsletter

Inscrivez-vous à notre Newsletter pour ne manquer aucune actualité !